Raid à ski dans les Cerces

Raid à ski de 5 jours dans les Cerces et la Clarée.

Du 18 au 22 février 2019

Raid à ski de 5 jours dans le très beau massif des Cerces avec une famille au top et quelques imprévues!! Je retrouve Thierry, Marie et Myriam ainsi que Mathieu avec qui nous avions passé une semaine de ski de randonnée dans le Queyras en 2014. La météo est excellente avec du grand beau pour toute la semaine. Les conditions de neige sont très bonnes également avec de la poudreuse au Nord et transfo au Sud. Nous réaliserons une belle boucle au départ de Névache en passant de belles soirées et nuit dans les refuges accueillants des Cerces. Seul hic: un accident le premier jour!!!

Névache – Crête de Baude – Refuge de Buffère

Je suis content de retrouver cette petite famille pour un joli programme de ski de randonnée dans le massif des Cerces. Nous démarrons de Névache ski au pied pour monter au refuge de Buffère. L’après-midi, nous montons à la crête de Baude à 2520 mètres. Tout se passe bien et toute la famille monte bien. La vue est démente.

Nous descendons alors pour rejoindre notre hébergement du soir. La neige n’est pas excellente dans ce versant sud (un peu trop chauffée) et vers la fin de la descente Thierry fait une chute sans trop de vitesse et enfourne un ski et là c’est l’accident!! Pas de chance, la fixation n’a pas déclenchée et Thierry se fait une double fracture à la jambe… Les secours arrivent rapidement et Thierry nous quitte en hélico pour Briançon.

Je suis forcément déçu que cette première journée se termine ainsi. Tout le reste de la famille décide de continuer. Nous continuerons donc notre virée sans Thierry!! Du coup, c’est un peu bizarre, mais tout le monde veut continuer et on passera de belles journées ensuite.

Ski de randonnée à la crête de Baude dans les Cerces.

Toute la famille au complet!! On monte à la crête de Baude.

Ski de randonnée au crêtes de Baude.

Montée au soleil à Baude. Derrière l’Échaillon.

Descente Clarée – Col du Raisin – Refuge du Chardonnet

Après 30 minutes de remontées au dessus du refuge, nous basculons dans les bois pour une superbe descente en neige poudreuse jusque vers le pont de la Souchère. Après être remonté au refuge du Chardonnet, nous partons l’après-midi pour le col du Raisin. Entre Clarée et Guisane, ce col est un très beau belvédère sur le massif des Ecrins et des Cerces bien sûr. La descente au refuge est encore bien bonne dans des combes en neige poudreuse. Nous passerons encore une petite soirée dans un super refuge avec un super repas… Il manque juste Thierry!!!

Poudreuse excellente en descendant du refuge de Buffère.

Mathieu dans les bois sous Buffère. Poudreuse dense topissime!!

Ski de randonnée au refuge du Chardonnet.

En montant au col du Raisin avec le beau vallon de la Grande Manche au dessus

Montée en ski au col du Raisin avec le Queyrellin en fond.

Myriam et Mathieu arrivent en montant au col du raisin.

Tour du Queyrellin – Refuge de Ricou

Peut être la plus belle journée de ski du raid. En tout cas, la plus technique avec des paysages exceptionnels. Nous remontons d’abord sous les grandes parois du Queyrellin jusque sous les pentes finales raides (35° d’inclinaison) qui mènent à la crête de la Casse Blanche. Tout le monte gère bien les conversions. Je reste quand même en parade pour celles-ci, pour éviter un deuxième accident!! De là haut, la vue est superbe. Nous descendons alors directement par une grande pente où la neige est encore poudreuse dans les contrepentes nord est. La neige sera excellente jusqu’à la Clarée où nous rejoindrons la piste vers la Fruitière. Nous remontons ensuite au refuge de Ricou.

Début du tour du Queyrellin à ski.

Remontée sous la face ouest du Queyrellin

Ski de randonnée sur le tour du Queyrellin.

Trop beau ce Queyrellin… Au fond, la crête de la casse Blanche.

Arrivée à la crête de la Casse Blanche en ski dans les Cerces.

Crête de la Casse Blanche et Queyrellin.

Rocher de la Petite Tempête – Refuge de Ricou

Une rando sur les versant Sud Ouest. L’enneigement est différent, la neige est plutôt transformée ici, mais ça reste très bon à skier. Au départ, nous zigzaguons entre pour rester sur la neige… Et oui, il n’a pas beaucoup neigé cette année et la neige commence à manquer par endroits en bas! Nous traversons pour rejoindre le vallon de la Cula et montons à un col entre les Rochers de la Grande et la Petite Tempête. Nous finirons à pied pour rejoindre ce dernier. La vue est toujours sympathique. Le Thabor, sommet phare  est juste derrière, les Ecrins toujours à l’ouest…

La ski pour la descente est très bon en haut et un poil moins bien en bas.

Ski de randonnée au dessus du refuge de Ricou.

Lumières du matin en montant dans le vallon de la Cula

Ski au Rocher de la Petite Tempête.

Class les Cerces avec les Ecrins au fond.

Arête du Rocher de la Petite Tempête en hiver.

On finit l’arête à pied vers le Rocher de la Petite Tempête.

Traversée Pic du Lac Blanc – Névache

Pour le dernier jour, nous montons au Pic du Lac Blanc à 2980 mètres en partant du refuge de Ricou. La rando n’est pas trop longue, les pentes se raidissent un petit peu sur la fin. Cela permet d’affiner ses conversions.

Nous basculons alors sur le lac Blanc dans des pentes NE un peu raides au départ puis rejoignons le grand Vallon qui nous mène à Névache. Il faudra juste porter 15 minutes sur la fin. Une jolie descente et boucle pour finir ce raid.

Ski de randonnée au pic du lac Blanc dans la Clarée.

Dernière montée du raid et toujours ciel bleu. Trop bon et trop beau.

Le pic du lac blanc en ski et le massif des Ecrins.

Arrivée au pic du Lac Blanc avec les Ecrins en fond

Descsnte du Pic du lac Blanc à ski dans les Cerces

Début de la descente sur le lac Blanc.

Le Grand Vallon qui nous ramène à Névache.

Bravo à vous 4 pour vos prouesses et votre gentillesse. Continuez bien dans vos activités, les études, le travail…et merci de m’avoir fait confiance. Thierry, bon rétablissement…

0

Ajouter un commentaire