Sommet du Mont Blanc.L’ascension du Mont Blanc est une course peu difficile qui nécessite d’être préparé techniquement et d’être acclimaté pour mieux gérer la haute altitude. Ce stage de 5 jours permet de se préparer au mieux pour gravir le toit des Alpes. Une école de glace et 2 courses de préparation permet de mettre toutes les chances de son côté pour réussir le Mont Blanc en 2 jours.

Durée du stage: 5 jours

Difficulté: Peu difficile ( PD)

Période: de début juin à fin septembre

Tarif: à partir de 875 euros/personne (sur la base de 2 participants)

Le prix comprend les honoraires d’encadrement et le prêt du matériel technique. Il ne comprend pas la demi-pension en refuge et les remontées mécaniques (entre 350 et 400 euros par personne)

 


Cette ascension est possible de début juin à fin septembre.

Les réservations pour le Mont Blanc doivent se faire au moins 3 mois avant la date souhaitée, les places en refuges étant limitées.

Le 1er jour: Montée au refuge Albert 1er, école de glace ou neige au dessus du refuge.  Nuit au refuge du Albert 1er.

Le 2e jour: Ascension de l’aiguille du Tour (3540 m), superbe belvédère sur le massif. Ascension variée sur 850 mètres de dénivelé positif. Redescente dans la vallée.

Le 3e jour:Ascension de la  Petite Verte à 3512m. Très belle course en altitude variée (neige et rocher très faciles) avec des vues grandioses sur les hauts sommets environnants ou Traversée des Pointes Lachenal (3613m), superbe traversée d’arête mixte au milieu de la vallée Blanche.

Le 4e jour:Montée au refuge du Goûter et nuit au refuge à 3819 m. Le téléphérique de Bellevue puis le tramway du Mont Blanc nous amène au « Nid d’Aigle ». De là, en 5 à 6 h de marche, nous rejoignons le fameux refuge du Gouter en passant à côté du refuge de Tête Rousse puis en montant par l’arête sous l’aiguille du Goûter où se trouve le refuge.

Le 5e jour:Lever très tôt (1 h), puis montée au sommet du Mont Blanc à 4810 m. Le début de l’itinéraire se parcourt de nuit, frontale sur le casque. On monte tout d’abord vers le dôme du Goûter, puis le refuge Vallot à 4362 m. Après une bonne pause « régénératrice », on repart sur une belle arête bien effilée par endroit: l’arête des Bosses puis le sommet du Mont Blanc ! Le sommet s’atteint en 4 à 5 heures de marche. On redescend ensuite par le même itinéraire dans la vallée de Chamonix. En tout 10 à 12 heures de marche.

La voie normale du Mont Blanc présente des dangers objectifs: chute de pierre par le refuge du Goûter et chutes de sérac par les 3 Monts. C’est un itinéraire « peu difficile », mais qui peut être plus ou moins dangereux selon la période. Je me réserve donc le droit de modifier le programme envisagé en vous présentant une course de niveau similaire si je juge le risque trop important. Allez voir la page Conditions pour plus d’informations.

Les courses de préparation sont donnée à titre indicatif, mais selon les conditions en montagne, nous pourrons partir sur des courses différentes de même niveau.

Difficulté technique:

2Le Mont Blanc par la voie normale est une course d’alpinisme côtée PD (peu difficile). Les courses de préparation sont adaptées à l’ascension du Mont Blanc et permettent de voir les fondamentaux de l’alpinisme lors d’une école de glace et de s’entraîner sur 2 belles courses de niveau équivalent.

Niveau physique:

34 Les courses de préparation sont pour faite pour optimiser les chances de réussite et ne sont pas trop longues afin de ne pas trop se fatiguer pour l’ascension du Mont Blanc. Ce stage nécessite d’avoir une très bonne condition physique. La haute altitude demande beaucoup d’effort et la dernière journée est une course relativement longue.

 

Evaluez votre niveau en alpinisme.

Le matériel à emporter:

  • Un sac à dos de 30 à 40L
  • 1 veste en gore-tex ( ou équivalent ) avec capuche
  • 1 veste polaire chaude ou une doudoune
  • 1 sous pull type carline
  • 1 tee-shirt respirant
  • 1 pantalon de montagne
  • 1 collant
  • 2 paires de gants
  • 1 bonnet
  • 1 casquette ou 1 chapeau
  • Des guêtres
  • 1 paire de lunettes de soleil (catégorie 4)
  • 1 masque
  • De la crème solaire et du stick à lèvre
  • 1 frontale avec des piles neuves
  • Une bouteille d’eau de 1,5L minimum
  • Des vivres de course
  • Un sac à viande léger (pour la nuit en refuge)
  • Une mini pharmacie (compeed, elastoplast, pansements, médicaments perso)
  • Chèques ou espèces pour payer la demi-pension du refuge et les consos éventuelles.

On a plus qu’à ajouter le matériel technique individuel:

  • 1 paire de chaussures de montagne rigide et cramponable (avec un débord arrière)
  • 1 piolet
  • 1 paire de crampons avec antibottes
  • 1 baudrier
  • 1 casque
  • 1 ou 2 batons télescopiques

N.B: Le piolet, les crampons, le baudrier et le casque peuvent être prêtés.

Tout le matériel collectif ( pour la cordée ) de sécurité et de progression, c’est le guide qui le prend: la ou les cordes, la pharmacie, la radio de secours…

Tarifs:

  • 875 euros/personne (sur la base de 2 participants)

Ce tarif comprend :
– la prestation d’un guide diplômé de l’ Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme
– la mise à disposition du matériel collectif (cordes, mousquetons, kit de secours en crevasse, etc.)
– le prêt du matériel individuel suivant : baudrier, piolet, casque, crampons

Ce tarif ne comprend pas :
– les frais de refuge pour vous
– les frais de refuge du guide
– l’aller retour en tramway et/ou téléphérique
– la location de chaussures de montagne rigide cramponable si vous n’en avez pas
– les consommations et repas/ en cas au refuge en plus de la demi-pension.

Comptez entre 350 et 400 euros par personne pour tous les frais de refuge, de repas et de remontée mécaniques

Pour toutes informations ou réservation, contactez moi au: 06.89.44.05.31

ou par mail via ce formulaire de contact: