Rappel dans la traversée de la Meije.

La Traversée de la Meije est une course longue et majeure qui se divise en 2 parties. La voie normale du Grand pic, escalade sur du très beau rocher de 900 m   avec des passages en IV maximum. La suite est un superbe parcours d’arête mixte et aérien jusqu’au Doigt de Dieu puis le glacier du Tabuchet et le refuge de l’Aigle

Durée de la course: 2 jours

Difficulté: Difficile ( D)

Période: de début juin à fin septembre

Tarif: 1100 €/personne (1500 € pour 2 personnes)
Le prix comprend les honoraires d’encadrement et le prêt du matériel technique. Il ne comprend pas la demi-pension en refuge (environ 60 euros par personne)


Cette ascension est possible de début juin à début octobre.

Le 1er jour: On commence par prendre le téléphérique de la Meije la Grave jusqu’à 2400m. De là, après une courte descente, on remonte de grosses moraines puis on emprunte l’itinéraire des Enfetchores, astucieux parcours et cheminement un peu complexe pour rejoindre le glacier de la Meije. On s’encorde alors assez long sur ce beau glacier bien crevassé et après avoir passé la rimaye, des rochers mixtes faciles nous mènent à la brèche de la Meije. On a une très belle vue de chaque côtés et on descend le vallon des Etançons jusqu’au refuge du Promontoire. Repas et nuit au refuge.

Le 2e jour: Lever à 3 ou 4h, puis montée au sommet du Grand pic de la Meije à 3983 mètres d’altitude par sa voie normale. On grimpe alors successivement les passages historiques du « Pas du Crapaud » et du « campement des demoiselles ». On traverse alors jusqu’au couloir Duhamel que l’on remonte jusqu’à la muraille Castelnau. Cette partie est la plus raide de la course. La « dalle Castelnau » (IV) passé, on arrive après quelques vires plus faciles au « Dos d’âne » puis la « dalle des Autrichiens »(IV) et enfin le « Pas du chat ». On rejoint le glacier Carré que l’on remonte en crampons jusqu’à la brèche éponyme. On termine par des dalles puis les passages du « Cheval rouge » et du « Chapeau du capucin qui nous ramène en face nord et au sommet du Grand pic.(4 à 6h) Nous pouvons contempler quasiment tout le massif des Ecrins et voir les hauts sommets des Alpes par belle visibilité.

Nous en sommes à la moitié de la course! Maintenant, un parcours d’arête esthétique et aérien où l’on enchaine quelques rappels, des traversée en 3, un passage en glace et neige raide, et après avoir passé la Dent Zsigmondy, la 2ème, 3ème et 4ème dent, nous arrivons au Doigt de Dieu. On descend alors en 2 à 3 rappels pour rejoindre le glacier du Tabuchet, puis le refuge de l’Aigle. 4 à 6h).

Après une bonne pause, nous entamons la descente sur la vallée encore un peu longue (3h et 1800 m de déniv). On suit encore un peu le glacier du Tabuchet puis on en sort par la vire Amieux. Encore un peu de concentration pour de la désescalade très facile  et on suit le chemin jusqu’au pont des Brebis.

Pour couper la descente en 2 et éviter une longue descente fatigante après la traversée de la Meije, nous pouvons passer une nuit supplémentaire au refuge de l’Aigle, très belle cabane perché entre le glacier du Tabuchet et de l’Homme et face à la face Nord de la Meije. Pour cette journée supplémentaire, je vous demanderai 150 euros supplémentaire.

Aller voir la page Conditions pour prendre connaissance des informations et des conditions d’activité.

Difficulté technique:

4La traversée de la Meije est une course d’alpinisme côtée D (difficile). C’est une course d’escalade rocheuse et mixte dans sa 2ème partie

Cette course nécessite un niveau de 5a au minimum. Il faut être à l’aise dans le IV en escalade en grimpant avec des grosses chaussures et un sac à dos.

De plus, la traversée des arêtes passe en face nord et  nécessite une bonne expérience du cramponnage. Il faut savoir cramponner dans des pentes à 50°. On passe en effet dans une goulotte raide (environ 70°).

Vous devez avoir réaliser des courses d’alpinisme de niveau AD à D.

Si vous avez peu d’expérience en alpinisme, vous pouvez faire un stage de préparation pour la traversée de la Meije.

Niveau physique:

4C’est une course d’alpinisme d’arête difficile et assez longue qui nécessite d’avoir une très bonne condition physique. Le 1er jour, on a un dénivelé positif de 1000 mètres et le 2ème jour de 950 mètres de dénivelé positif et 2500 mètres de descente.

 

Evaluez votre niveau en alpinisme.

Le matériel à emporter:

  • Un sac à dos de 30 à 40L
  • 1 veste en gore-tex ( ou équivalent ) avec capuche
  • 1 veste polaire chaude ou une doudoune
  • 1 sous pull type carline
  • 1 tee-shirt respirant
  • 1 pantalon de montagne
  • 1 collant
  • 2 paires de gants
  • 1 bonnet
  • 1 casquette ou 1 chapeau
  • Des guêtres
  • 1 paire de lunettes de soleil (catégorie 4)
  • De la crème solaire et du stick à lèvre
  • 1 frontale avec des piles neuves
  • Une bouteille d’eau de 1L minimum
  • Des vivres de course
  • Un sac à viande léger (pour la nuit en refuge)
  • Une mini pharmacie (compeed, elastoplast, pansements, médicaments perso)
  • Chèques ou espèces pour payer la demi-pension du refuge et les consos éventuelles.

On a plus qu’à ajouter le matériel technique individuel:

  • 1 paire de chaussures de montagne rigide et cramponable (avec un débord arrière)
  • 1 piolet
  • 1 paire de crampons avec antibottes
  • 1 baudrier
  • 1 casque
  • 1 ou 2 batons télescopiques

N.B: Le piolet, les crampons, le baudrier et le casque peuvent être prétés.

Tout le matériel collectif ( pour la cordée ) de sécurité et de progression, c’est le guide qui le prend: les cordes, le matériel d’assurage, la pharmacie, la radio de secours…

Tarifs:

  • 1100 euros pour 1 personne
  • 1500 euros pour  2 personnes
  • 150 euros supplémentaire pour une traversée en 3 jours.

Ce tarif comprend :
– la prestation d’un guide diplômé de l’ Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme
– la mise à disposition du matériel collectif (cordes, matériel de progression et d’assurage (friends, broches…), mousquetons, kit de secours en crevasse, etc.)
– le prêt du matériel individuel suivant : baudrier, piolet, casque, crampons

Ce tarif ne comprend pas :
– les frais de refuge pour vous (55 €/personne pour la demi-pension)
– les frais de refuge du guide (30 € à partager)
– la location de chaussures de montagne rigide cramponable si vous n’en avez pas (environ 12€/personne)
– les consommations et repas/ en cas au refuge en plus de la demi-pension.
– la 2ème nuit en refuge en demi-pension pour un parcours en 3 jours.

Pour toutes informations ou réservation, contactez moi au: 06.89.44.05.31

ou par mail via ce formulaire de contact:


Un peu d’histoire:

La Meije dans le parc national des Ecrins est un des plus hauts sommets (3ème) du massif. Elle est composée de 3 sommets principaux: le Grand Pic de la Meije (3983m), le Doigt de Dieu (3973m) et la Meije Orientale ( 3891m). Ce fut et c’est toujours un des sommets des Alpes les plus difficiles d’accès. Après de nombreuses tentatives, le Grand Pic  connut sa 1ère ascension le par Emmanuel Boileau de Castelnau avec Pierre Gaspard et fils. Ils empruntèrent l’itinéraire que l’on suit aujourd’hui et descendirent par la même voie, sacré exploit à l’époque. La première traversée des arêtes de la Meije a été faite du Doigt de Dieu au Grand pic le par Otto et Emil Zsigmondy et Ludwig Purtscheller.

Le 1er itinéraire de la face Nord est la voie du Z dont on doit la 1ère à Maurice Fourastier et Casimir Rodier en 1933. Pierre Allain et Raymond Leininger ouvrent la directissime à la face sud du Grand pic en 1935. La face sud du Doigt de Dieu, est quand à elle gravie pour la première fois par Victor Chaud et Jean Walden en.

De nos jours, la Meije reste un sommet majeur et réputé des Alpes. De nombreux itinéraires parcourent son immense face sud et quelques un mixtes et glaciaires sa face Nord. L’accès y est facilité par les remontées mécaniques de la Grave qui montent jusqu’au glacier de la Girose au pied du Rateau, autre grand sommet de l’Oisans. L’hiver, on peut y pratiquer le ski hors piste dans les vallons de la Meije et de Chancel ainsi que dans de nombreux grands itinéraires (Chirouze, la Voûte, les Pans de rideaux, les Fréaux). Le tour de la Meije est une grande classique de ski alpinisme et un très beau raid en ski de randonnée.