Une grande course en montagne, c’est gravir un sommet par un itinéraire d’envergure, prestigieux, mythique, engagé.

Une grande course est une voie longue et parfois difficile, où l’échappatoire est malcommode et où le plus facile reste souvent de sortir par le sommet.

C’est une ligne qui nous envoûte par sa beauté et sa « perfection ». C’est une voie qui nous fait rêver.

Réaliser ces itinéraires demande une grande expérience de l’alpinisme, ainsi que d’être à l’aise dans tous les types de terrains: neige, glace et rocher. Il faut aussi que les membres de la cordée se connaissent. Avant de m’engager dans un projet de grande course, il est nécessaire pour moi d’avoir parcouru ensemble des voies plus faciles.

Mon expérience de la montagne me permet de vous amener dans de grands itinéraires et je serai là pour vous aider à réaliser vos rêves.

Une grande course doit donc se rêver. Puis, il faut être prêt physiquement et mentalement. Il faut ensuite se préparer à sa réalisation minutieusement et sérieusement. Et enfin, il faut être flexible sur les dates, car les conditions de la montagne ne permettent pas toujours de se lancer dans ces itinéraires.

Gandes Courses dans les ecrins

Quand on pense aux grandes voies en alpinisme, les noms de sommets qui viennent en premier sont le Mont Blanc, les Grandes Jorasses, les Droites, l’aiguille Verte, les Drus…dans le massif du Mont Blanc. Dans les Ecrins, ce serait la Barre des Ecrins, le Dôme des Ecrins,  la Meije, l’Ailefroide, le pic sans Nom, le Pelvoux et l’Olan. Quand aux autres grands sommets mythiques des Alpes, l’Eiger, le Cervin, la Dent Blanche, le Mont Rose…possèdent de grands itinéraires d’anthologie. Dans le massif des Pyrénées, le Vignemale, le cirque de Gavarnie, le pic du Midi d’Ossau, le Balaïtous nous réservent des voies sauvages qui n’ont rien à envier aux courses d’ampleur des Alpes.

Vous trouverez ci dessous quelques idées de grandes courses en montagne. N’hésitez pas à me contacter pour pouvoir discuter de vos projets.

Les grandes courses classique en D (difficile) et certaines en TD (très difficile) sont détaillées et on peut les prévoir ensemble si vous avez une bonne expérience de la montagne. Sinon, pour les autres, se connaître et avoir réalisé d’autres courses avant est obligatoire.

La Traversée de la Meije (3983 m), D

1100 pour 1 personne (1500 euros pour 2 personnes)

Une des plus belles traversée d’arêtes des Alpes dans ce niveau. Une grande course plutôt rocheuse avec des passages en face Nord en neige et glace. Dément!

+ DE DÉTAILS


Dans le massif des Ecrins

  • Pilier sud de la Barre des Ecrins (4102 m), TD

Une grande course de rocher avec une superbe ambiance sur le plus haut sommet des Ecrins.

  • Le Dôme des Ecrins (4015 m), D+ à ED

La face nord ouest du Dôme des Ecrins avec ses 1000 m de hauteur est parcouru de nombreux itinéraires mixte rocheux et glaciaire. La « Mayer Dibona » (D+) est une très belle voie mixte. Le pilier central de gauche, Girod-Vivet (TD+) est une voie très « Oisans » dans un cadre exceptionnel. La goulotte Boivin (ED) est une goulotte exceptionnelle et est une sérieuse entreprise avec une longueur clef difficile.

  • La Meije (3983 m), D+ à TD+

En versant Nord du Grand Pic, la voie du Z (D+), itinéraire mixte de grande ambiance et la face Nord directe (TD+), grande voie mixte au départ et rocheuse en 2ème partie sur un sommet mythique de l’Oisans. En face Sud, la « Pierre Alain » (TD), « Mitchka » (ED+), voie de 800 m soutenue avec beaucoup de longueurs dans le 6c et 7a et la face sud intégrale du Doigt de Dieu (TD+) sont des itinéraires majeurs.

Grandes courses au pic sans nom.

  • L’Ailefroide ,D+ à ED-

L’arête de Coste Rouge est un très joli voyage en plein cœur de l’Oisans sur l’Ailefoide Centrale. Les goulottes Fourastier (TD), Pschitt (TD), les Emeraudes (TD) sont de très beau parcours glacaires. En face nord ouest, la voie rocheuse « Devies Gervasutti »(TD+/ED-) est la « Walker » des Ecrins et la goulotte Grassi(TD+) un superbe itinéraire reculé et sauvage.

  • Le Pic Sans Nom ( 3913m) ,TD- à ED-

La voie « Chapoutot-Lemoine » (TD-) en face Nord Ouest est une course variée dans un cadre somptueux. La voie directe »Cambon-Francou »(ED-)est une très grande course rocheuse dans sa 1ère partie et mixte à la fin. La « raie des fesses » (TD+/ED-) est une magnifique goulotte encaissée.

Dans le massif du Mont Blanc

  • Grandes courses Grandes JorassesLes Grandes Jorasses, de D+ à ED+

En face Nord, de très grands itinéraires de grande ampleur dans une paroi mythique. ex: la « Walker », le « Linceul », la « Colton-MacIntyre ». Mais aussi de grandes courses d’arêtes: Traversée Rochefort-Jorasses, « arête des Hirondelles », « arête de Tronchey« .

  • La face Nord des Droites, de TD à TD+

De grands itinéraires glaciaires: la « Davaille », la « Ginat » la « Colton » et un grand itinéraire rocheux et mixte: l' »éperon Tournier ».

  • La Verte (4122m), de D à TD+

De très belles courses d’arête: l' »arête du Moine », l’ « arête sans nom »,l' »arête des Grands Montets », l' »arête du Jardin » ainsi que de belles goulottes / couloir: Naïa et « couloir en Y ».

Arête du Moine à la Verte

  • Les Drus, de D à ED

La traversée des Drus (D) est la course la plus facile mais longue et très belle qui passe sur les 2 sommets. Le couloir Nord (ED) est un itinéraire mixte et glaciaire de haut niveau. La voie « Pierre Alain en TD+ est une voie majeure ».

  • Le Mont Blanc (4810m), de D+ à ED

Le plus haut sommet des Alpes possède de grandes et très grandes courses en montagne. L' »Innominata » (D+), grande course d’arête mixte, l’intégrale de Peuterey (TD+), un parcours d’arête de dimension himalayenne, le « Grand pilier d’Angle » avec des itinéraires glaciaires, mixtes et rocheux de toute beauté et le versant Italien nous offre de très beaux piliers et goulottes en haute altitude: Voie Bonatti au « Pilier Rouge du Brouillard » (TD+), le « pilier du Freney » (TD+).

Les autres grandes courses

  • Face Nord du Cervin ou Matterhorn (4478m), TD+

Une des très grande course des Alpes, la voie des frères Schmidt est un itinéraire mythique de toute beauté.

  • Face Nord de l’Eiger (3970m), ED

Une autre très grande course des Alpes, cette face historique haute de 1700 mètres est un monument de l’alpinisme.