4 belles journées entre Râteau et Meije

Alpinisme entre Rateau et Meije.

Du 31 juillet au 4 août 2017

Quatre belles journées d’alpinisme autour de la Meije et du Râteau dans les Ecrins. Nous partons à 3 avec Fanny qui découvre le monde de la haute montagne et l’alpinisme et Mickaël qui a déjà un peu d’expérience. Le programme prévu est un beau tour au plus près du Râteau et de la Meije par des voies peu difficile. Les prévisions météo annonçaient beaucoup de vent du sud et des orages, mais au fur et à mesure des jours, les conditions météo étaient bien meilleures qu’annoncées. On a donc pu réaliser le plan initial dans des conditions très correctes. Un pur tour en bonne compagnie!

Ecole de glace sur le Glacier de la Girose

Mickaël et Fanny sont de bons sportifs. Ils courent beaucoup et Mika est même un très bon trailer… Ils ont donc une super condition physique. Par contre, ils ont peu ou pas beaucoup d’expérience de l’alpinisme et souhaitent acquérir des connaissances pour pouvoir faire des courses d’alpi en autonomie .

Nous commençons donc cette première journées par voir une partie des fondamentaux de l’évolution sur terrain glaciaire. Après avoir vu les techniques d’encordement sur glacier, nous partons faire des exercices de secours suite à une chute en crevasse sur le glacier de la Girose. Tous les 2 se débrouillent très bien pour stopper un chute et réaliser un corps mort et un mouflage. Nous continuons par voir les techniques de cramponnage en 10 pointes puis nous nous attaquons à un mur raide de glace en escaladant un sérac du glacier.

Le temps passe vite, alors, c’est déjà l’heure de remonter au col de la Lauze et de basculer côté Selle et rejoindre le refuge éponyme où nous sommes forts bien accueilli. Merci les gardiennes…

Exercice de secours en crevasse sur le glacier de la Girose.

Fanny est tombée dans une crevasse!

Moufflage suite à une chute en crevasse sur le glacier de la Girose.

Heureusement Mika est réactif et va la sortir de là!

Escalade de séracs sur le glacier de la Girose.

Escalade plus raide…

Remontée du glacier de la Girose.

Puis remontée du glacier de la Girose jusqu’au col de la Lauze

Voie normale du Râteau Est et descente par l’arête NE

Il est annoncé beaucoup de vent du Sud aujourd’hui. On est donc pas sûr de réaliser notre belle traversée du Râteau. Nous partons tout de même pour tenter la voie normale du Râteau Est. Les conditions sont assez sèches (sans neige) pour la saison cette année, mais cette voie normale variée reste une belle course d’alpinisme. Après avoir remonté le glacier de la Selle et rejoint la brèche du Râteau par 2 petites longueurs d’escalade, nous suivons une belle arête rocheuse facile (II) et en bon rocher. Puis un cheminement plus facile nous mène sur les pentes de neige sommitales. Un dernier petit bout d’arête en rocher et nous voilà au sommet du Râteau Est.

Le vent souffle à 30 kms/h là haut et parfois un peu plus en rafale, mais rien à voir avec les 80kms/h annoncés! C’est top, nous allons pouvoir traverser par l’arête NE pour rejoindre le refuge du Promontoire. De là haut, la vue est vraiment class et la descente sur la brèche de la Meije par l’arête NE est fort sympathique! Après un parcours d’arête rocheux en II et III, nous rejoignons le glacier de la Meije, puis remontons à la brèche de la Meije. De là désescalade et rappels pour rejoindre le glacier en sursis des Étançons et le refuge. Mika qui n’est pas assez fatigué, se fait un petit aller retour rapide au refuge du Chatellerêt pendant que nous siestons au Promontoire!

Le début de l'arête facile de la voie normale du Rateau Est.

Le début de l’arête facile de la voie normale du Rateau Est.

Le sommet du rateau est avec la meije, le Pavé et le pic Garspard au fond.

Sommet du Râteau Est

La désecalade de l'arête NE du rateau Est.

Désescalade de l’arête Nord est du Râteau

Escalade à l'arête ne du rateau est.

Arête NE du Rateau avec la Meije, le Pavé et le pic Gaspard eu fond.

Traversée Pavé-Meije Orientale

Encore une belle et longue journée au programme: la « petite » traversée Pavé-Meije Orientale. Nous commençons par un grand rappel de 50 mètres qui nous mène direct sur le glacier des Etançons. Puis, nous remontons le long de l’énorme face sud de la Meije. Le début est assez facile, puis les pentes se redressent pour monter au col du Pavé. La montée en assez bonne condition, il y a juste un pont de neige un peu fin à passer sur le haut et quelques courts passages en glace.

Puis, nous arrivons à la rimaye sous la brèche Casimir-Gaspard. Elle passe bien, mais les pentes au dessus sont en glace vive. La suite remonte des pentes en éboulis jusqu’à l’arête entre Pavé et Meije orientale. Arrivé à la brèche, on suit une longue et esthétique arête en rocher relativement bon jusqu’au sommet oriental de la Meije. Fanny qui n’a jamais fait d’escalade en extérieur se débrouille super bien, Mika déroule aussi. L’arête est plutôt facile avec quelques passages en III+.

Du sommet, nous descendons par la voie normale en suivant l’arête neigeuse NE. Un rappel de 45 mètres, nous permet de passer la rimaye. Puis une descente facile nous mène au refuge perché de l’Aigle.

Montée à la brèche Casimir Gaspard dans les Ecrins.

Le passage raide et sec après la rimaye pour aller à la brèche Casimir Gaspard

Remontée dans des conditions sèches à la brèche Casimir Gaspard.

Maintenant, on remonte dans un terrain plus ou moins stable ou instable!

Escalade sur l'arête sud est de la meije Orientale.

La belle arête SE de la Meije Orientale

Ascension du Doigt de Dieu

Pour terminer ce beau tour, nous partons au Doigt de Dieu avec Mika pendant que Fanny fait la grass mat à l’Aigle! Le phénomène avance bien et on transpire pour monter à la rimaye! Il a la caisse le Mika! La rimaye passe bien, s’ensuit 60 mètres de glace tendre qui nous mène sur l’arête Est. Puis une grande longueur en corde tendue permet de rejoindre le sommet atteint 1h45 après le départ. Les lumières du matin embrasent le ciel qui se teinte de couleurs chaudes. Trop beau, les levers de soleil en montagne. 3 rappels permettent de rejoindre le glacier, puis le refuge et Fanny.

Montée au Doigt de Dieu sur la Meije.

Mika au début de l’arête du Doigt de Dieu

Beau lever de soleil du Doit de Dieu à la Meije.

Sunrise…

Le sommet du Doigt de Dieu à la Meije au lever de soleil.

Sommet du Doigt de Dieu

Belle luminosité en descendant du Doigt de Dieu à la Meije.

Descente au petit matin, c’est bô!

Bravo à vous 2 d’avoir bien avancé dans ces belles et « longues » (ça dépend pour qui!) courses d’alpinisme classiques et peu difficile du massif des Ecrins. C’était un plaisir de vous accompagner sur ces belles montagnes. Je vous souhaite de pouvoir revivre de très beaux moments en amateur et ce sera un plaisir de vous « reguider » peut être pour des courses plus difficiles. En tout cas bonne suite dans la vie et merci pour votre bonne humeur.

2

Commentaires

  1. Fanny  août 8, 2017

    C’était vraiment top! 4 jours de découverte et d’apprentissage avec un super guide. Merci à toi Julien de nous avoir fait découvrir toutes ces merveilles !!!

    répondre
    • Julien  août 8, 2017

      Merci à vous 2 de m’avoir choisi et bravo pour toutes ces premières. Continuez bien dans tous vos projets…

      répondre

Ajouter un commentaire