Eperon des Esparrets au Monte Perdido

Arête des Esparrets au mont perdu.

le 19 mai 2006

Le Mont Perdu ou monte Perdido est une montagne mythique du massif des Pyrénées. Avec 3355 mètres d’altitude, c’est le 3ème plus haut sommet de la chaîne après l’ Aneto et les Posets. J’y étais déjà allé une fois lors d’un petit enchaînement du « couloir Oublié » au Grand Astazou puis de la « face Nord » du Mont perdu. Situé au sud-est du cirque de Gavarnie et au nord du canyon d’Ordesa, ce sommet est entouré de merveilles géologiques, de superbes sommets, faces et vallées.

Nous montons donc avec Thieum et Etienne du Barrage des Gloriettes et remontons le vallon d’Estaubé jusqu’au refuge de Tuquerouye. Après une nuit au refuge niché dans la brèche de Tuquerouye, nous partons à 5h  pour une belle course d’Arête au Monte Perdido. L’éperon des Esparrets, une des 100 plus belles courses des Pyrénées sur le livre de De Bellefon. Nous descendons d’abord au Lac Glacé. Puis nous cheminons en directions de la vallée de Pineta par le balcon éponyme. Quelques zig zag dans des vires et couloirs et nous sommes enfin au départ de la voie.  C’est une voie dans une vallée assez sauvage et très belle de 800m de hauteur (en D+) et qui suit une longue arête rocheuse qui rejoint le glacier du Mont Perdu, puis remonte un bout du glacier et termine par une longueur mixte facile. On suit ensuite une arête de neige jusqu’au sommet. L’escalade de cette voie est très esthétique et quelques longueurs se déroulent sur du rocher très bon.

La météo est au grand beau aujourd’hui, la vue sur les sommets alentours est une fois de plus grandiose. Nous sommes tous les 3 bien contents d’être là haut et apprécions un moment d’être là tout simplement dans ces montagnes qui nous offrent de purs moments de vie. La descente jusqu’au lac glacé se négocie assez vite, puis la remontée à Tuquerouye et le retour à la voiture de même.

Le mont perdu par l'arete des esparrets.

0

Ajouter un commentaire