Le Bonheur est dans le Pré à l’aiguille du Grand Laus

Voie le bonheur est dans le pré à l'aiguille du Grand Laus.

5 septembre 2017

Escalade au dessus du Pré de madame Carle. « Le bonheur est dans le pré » est une grande voie équipé de 500 mètres sur du bon rocher. Les marches d’approche et de retour ainsi que le cadre de haute montagne qui nous entoure font de cette voie un itinéraire montagne.

C’est donc avec Aurélie que nous partons pour une belle journée en montagne. J’avais entendu parler de cette voie depuis longtemps, j’y suis passé des dizaines de fois devant en voiture et je n’avais jamais pris le temps de bien regarder ces contreforts rocheux dominés par un Pelvoux majestueux et beaucoup plus imposant que cette aiguille du Grand Laus qui culmine à 2805 mètres d’altitude. Mais, ma foi, c’est quand même une belle « ballade » et ça fait toujours plaisir de découvrir de nouveaux itinéraires.

Après une nuit mouvementée (et oui, notre petit Tilouan s’est réveillé une bonne partie de la nuit), nous décalons un poil le réveil pour décoller quand même au petit matin. Mes parents gardent nos enfants et c’est trop chouette de passer une journée en couple, car ça arrive pas souvent! On bouge pas très loin en direction du Pré de Madame Carle.

L’aiguille du Grand Laus et l’itinéraire se voient très bien du pont du Ban. Elle a quand même fière allure cette paroi. L’approche remonte le névé des militaires complètement déneigé, pour contourner des barres rocheuses raides. On suit ensuite des vires jusqu’au pied de la voie. En montant tranquillement, il faut compter 1h30 de marche. Puis, l’itinéraire est évident, il suffit de suivre les spits ! (parfois un peu loin). En tout 18 longueurs d’environ 40 mètres entre le III et le 5c nous mène au sommet de ce beau belvédère.

La vue sur le Pré de madame Carle est saisissante! Et c’est surtout la vue sur le glacier Blanc, les faces sud des Ecrins (Serre Soubeyran, les Sagnes, Barre Blanche et Noire et Barre des Ecrins) et en haut sur le Pelvoux (3 dents du Pelvoux, glacier et arête des Violettes) qui vaut le coup.

La descente est quand même un peu longue pour retourner à la voiture, mais ça permet de visiter un peu plus et ça fait voir du paysage…

Bref, une belle journée de bonheur au dessus du Pré. A refaire…

Arrivée au pied du Bonheur est dans le pré à l'aiguille du Grand Laus.

On arrive au pied de la voie après 1h30 de marche d’approche.

Le début de la voie le bonheur est dans le pré.

Dans le début de la voie.

Escalade dans le bonheur est dans le pré à l'aiguille du Grand Laus.

Le glacier des Violettes depuis l'aiguille du grand Laus.

Le glacier des Violettes!

Au sommet de l'aiguille du Grand Laus, on voit la barre des Ecrins.

Sommet.

On descend de l'aiguille du grand Laus.

Dans la descente.

0

Ajouter un commentaire