La Roche Faurio, c’est rigolo!

Un clown a la Roche faurio.

7 et 8 août 2016

Quand on aime, on ne compte pas… J’enchaine pas mal les Roche Faurio cet été, mais c’est une très belle course d’initiation à l’alpinisme. Alors, du coup, ça reste de très bon moments là haut avec toujours des superbes levers de soleil. On a un point de vue du sommet assez grandiose sur une grosse partie des Alpes.

On commence par une école de glace

Quand on part avec des belges, c’est souvent différent et détendu. Nos voisins ont une façon bien à eux de parler et même si on parle la même langue, j’aime bien cette petite différence qui va mettre une bonne ambiance. Dominique et Gérald, père et fils font une descente express depuis leur pays dans les Ecrins pour gravir ce sommet! Mes 2 compagnons de cordée ont déjà une petite expérience alpine, mais leur technique glaciaire est encore à peaufiner. Nous partons donc sur quelques exercices sur le bas du glacier Blanc. Puis nous remontons le glacier en plein milieu en passant à côté de belles crevasses. Nous rejoignons le refuge des Ecrins en fin d’après-midi.

Cramponnage 10 pointes en descente.

Cramponnage 10 pointes en descente

Rando glaciaire dans les ecrins.

Et balade glaciaire contemplative!

On finit par l’ascension de la Roche Faurio

Le lendemain, nous nous levons au milieu de la nuit! Départ à la lumière de nos lampes frontales. Le ciel est très étoilé en ce moment et nous pouvons voir de nombreuses constellations. L’avantage de se lever aussi tôt! Nous avançons relativement bien et nous sommes sur l’arête sommitale quand le soleil se lève. Moment de grâce et privilège des alpinistes…Mes compagnons s’en sortent super bien sur cette dernière partie rocheuse, de vrais chats!! Nous sommes de retour au refuge du glacier Blanc assez tôt en milieu de matinée. Une affaire rondement bien menée. Bravo à vous 2.

Lever de soleil à la roche faurio.

Lever de soleil sur l’arête sommitale

Sommet de roche faurio.

Sommet

Descente de Roche faurio.

La descente face à la Barre des Ecrins

0

Ajouter un commentaire