Stage Mont Blanc en 5 jours

Du 23 au 27 juin 2016

Célie et Olivier sont venus pour s’initier à l’alpinisme et tenter l’ascension du Mont Blanc. Ils tombent sur une très bonne semaine au niveau de la météo et des conditions en montagne. On a donc pu réaliser un super stage de préparation à l’ascension du Mt Blanc autour du refuge Albert 1er, vers les Grands Montets et finir en beauté avec l’ascension du Mont Blanc. Bravo à vous 2.

J1: Montée au refuge Albert 1er et petite course mixte sur la pointe 3094

Pour débuter ce stage Mont Blanc, nous montons au refuge Albert 1er, départ de belles courses comme l’aiguille du Tour, le Chardonnet et refuge bien agréable avec un gardien et des aides gardiennes au top!
Il y a trop de neige alors, l’école de glace prévu il y a quelques mois va être difficilement réalisable. Nous partons donc sur une petite arête facile mixte en montant vers l’aiguille du Génépy. Quelques pas d’escalade facile, vont familiariser mes compagnons à ce terrain de haute montagne. La pointe 3094 est un très beau belvédère aujourd’hui avec le grand beau temps.

Montée au refuge Albert 1er.

La montée à Albert 1er est bien enneigée cette année.

Petit parcours mixe facile

Petit parcours mixe facile

1er sommet du stage: pointe 3094 à côté de l'aiguille du Génépy.

1er sommet du stage: pointe 3094 à côté de l’aiguille du Génépy.

J2: Ascension de l’Aiguille du Tour, 3542m

Nous partons pour l’aiguille du Tour par sa voie normale, itinéraire facile dans sa 1ère partie avec un final rocheux et mixte sur une belle tour de granit et un zeste de « gaz » et d’ampleur.

En arrivant au col supérieur du Tour.

En arrivant au col supérieur du Tour.

Sur le plateau du Trient, on approche de l'aiguille du Tour

Sur le plateau du Trient, on approche de l’aiguille du Tour

J3: Montée vers la petite aiguille Verte et mini école de neige

Aujourd’hui, c’est la plus mauvaise journée au niveau de la météo. De belles éclaircies le matin permettent de monter vers la Petite Verte. Nous sommes les 1ers à tenter le sommet. Les pentes de neige finales sur l’arête sont bien chargées et nous nous arrêtons peu avant le sommet. A la descente, Célie et Olivier s’entrainent à se rattraper après une chute en faisant quelques glissades.

La petite Verte

La petite Verte

Chardonnet et aiguille d'Argentière.

Chardonnet et aiguille d’Argentière.

Montée à la petite aiguille Verte.

Sur l’arête de la Petite Aiguille verte

Les Drus et le versant Nant Blant de la Verte

Les Drus et le versant Nant Blant de la Verte

Glissade et arrêt aux Grands Montets.

Glissade et arrêt aux Grands Montets.

J4 et J5: Montée au refuge du Goûter et ascension du Mont Blanc

Ça y est, c’est parti pour tenter le Mont Blanc.

Le 1er jour, nous montons au refuge du Goûter. Tout se passe pour le mieux, mais arrivé au refuge, Olivier ne se sent pas bien, blanchâtre et fiévreux, c’est pas le top: insolation, angine, un peu des 2? Quelques cachets tenteront de remettre le bonhomme sur pieds. Et on verra demain.

Le 2ème jour, on se lève à 2h, départ à 3h. Olivier se porte pas trop mal, mieux qu’hier, cool. Célie pète la forme, comme d’hab! Nous partons donc tranquillement pour tenter le sommet. Nous montons à un bon rythme. Nous nous arrêtons 10 mns au refuge Vallot pour « se réchauffer » un peu. Le vent nous refroidit pas mal! Puis nous continuons sans faillir jusqu’au sommet.Il est 7h et il fait grand beau là haut. En bas, c’est dans les nuages. Par contre, ça souffle toujours et il fait un peu froid, alors nous ne trainons pas pour la longue descente qui nous attend.

Bravo encore à vous 2.

La montée de l'aiguille du Goûter.

La montée de l’aiguille du Goûter.

On arrive à la 1ère bosse.

On arrive à la 1ère bosse.

Pas loin du sommet.

Pas loin du sommet.

Le sommet du Mont Blanc.

Summit!!

Descente et retour à la civilisation.

Descente et retour à la civilisation.

Chamois pas farouches au Nid d'Aigle.

Chamois pas farouches au Nid d’Aigle

0

Ajouter un commentaire