Tentative Mont Blanc par les 3 Monts

Stage mont blanc avec un guide.

24 juin 2012

Au vu de la mauvaise météo des jours suivants, on modifie le programme initialement prévu qui était de monter dormir au refuge des Cosmiques aujourd’hui et tenter le mont Blanc demain. Françoise et Henry sont vraiment très motivés pour tenter le Mont Blanc, alors on le tente comme beaucoup d’autres cordées à la journée. Il fait grand beau, mais il y a beaucoup de vent annoncé en altitude, alors on verra…Après avoir pris la 1ère benne de l’Aiguille du Midi, on descend l’arête de l’Aiguille bien plus vite que le 1er jour, puis on entame le long chemin vers le sommet sur un rythme tranquille…

La montée à l’épaule du Tacul se fait sans problème en montant doucement. Le vent commence déjà à bien souffler là haut mais ça va encore. Par contre au col du Mont maudit, ça à l’air de plus souffler et on aperçoit déjà des cordée qui font demi-tour ou changent d’objectif. Le Mont Blanc du Tacul est faisable mais Françoise et Henry sont vraiment motivés pour tenter le Mont Blanc, même si les chances de réussites sont faibles. On descend donc au col Maudit et entamons la remontée des pentes du Maudit. Henry commence à avoir mal à la tête. Après avoir pris une aspirine, nous continuons doucement sous les bourrasques de vent.. Notre rythme diminue, les conditions météo ne jouant pas à notre faveur. Sous la pente finale du Col du Mont Maudit, les maux de tête d’ Henry ne cédant pas malgré la prise d’une 2ème aspirine, nous prenons la décision de faire demi-tour.

Eh oui en montagne, selon les conditions météo et celle des participants, l’objectif envisagé n’est pas forcement atteint à chaque fois. Alors sur une course prévue de longue date, les chances de réussite sont un peu diminués à cause des conditions météo et nivologiques que l’on ne peut prévoir 3 mois à l’avance. Notre métier consiste bien entendu à amener nos clients sur le sommet qu’ils veulent gravir par telle ou telle voie. Par contre selon les conditions de la montagne du moment et celle des participants, nous pouvons changer d’objectif pour un autre plus réalisable. Tout ceci dans un but de sécurité. Alors quand on a pas envisager que l’échec était possible, c’est sûr que c’est plus dur d’accepter de faire demi-tour. Ca peut aussi paraitre frustrant de changer d’objectif parce que celui de départ n’est pas possible pour une bonne raison, mais les plans B et C sont très souvent de très belles courses en montagne. Il n’y a pas que le Mont Blanc à gravir en alpinisme…loin de là.

Bref, nous entamons la descente, Henry ne se sent pas très bien, mais il est costaud et nous revenons à l’aiguille du Midi tranquillement. Pas de regret, les conditions météo n’étaient pas avec nous ce jour là. De plus Henry a eu un début de Mal Aigu des Montagne. Et puis de toute façon personne ne fera le sommet ce jour là à cause du vent!

Dans tous les cas, une bonne journée en montagne.

Merci à vous 2 pour ces journée passés ensemble et puis le Mont Blanc, ça sera peut être pour une prochaine fois.

0

Ajouter un commentaire