The Beauty

Grande voie the beauty dans le wadi Rum.

5 novembre 2017

Nous partons dans une voie classique et super belle pour cette deuxième journée: la bien nommée « The beauty ». Le rocher à Rum est plutôt très travaillé, avec beaucoup de trous, d’alvéoles, de champignons, d’écailles… et The beauty est quand à elle une voie sur du grès très épuré, la ligne suit une fissure et des dièdres avec des parois lisses sur le côté! Une grande voie que l’on déguste sans modération et c’est un plaisir de revenir grimper sur le Jebel Um Ejil.

Aujourd’hui, la journée est très complète. L’approche pour accéder au départ de « The Beauty » est dans le plus pur style bédouin. Un cheminement astucieux et complexe à travers canyons et falaises, mais facile techniquement permet de rejoindre le pied de la voie. Une bonne heure d’approche est nécessaire si on ne se trompe pas. La face de « The beauty » est très belle et donne envie de grimper toutes ses voies! Nous choisissons la plus classique et peut être la plus belle.

La première longueur nous met direct dans l’ambiance. Un beau dièdre fissuré en 5c physique si on n’a pas l’habitude de grimper en fissure.
La deuxième longueur est « plus classique » et toujours aussi grandiose. Une fissure variée en 6a. Nous enchainons L2 et L3 en 5c.
Puis, il y a deux possibilité: une longueur en 5 sableuse, ou un beau passage en 6b en dalle puis 5c. Nous partons sur la belle longueur et mes 2 compagnons de cordée s’en sortent très bien.
De là, une large fissure en 5c que l’on grimpe en dulfer nous mène sur des dalles moins raides.
Une dernière longueur en IV et nous voilà à la fin de la voie? Nous remontons un peu plus haut sur les dômes sommitaux et je fais un rapide aller- retour au sommet.

La descente s’effectue en rappel dans la voie, puis à pied avec un rappel pour rejoindre le Karazeh canyon et le village de Rum que nous rejoindrons de nuit.

Escalade de la première longueur de the beauty à Wadi Rum.

Dans la superbe et physique 1ère longueur en 5c

La superbe fissure de the beauty en Jordanie.

Yannick peaufine sa technique de grimpe en fissure: dulfer de L1

La deuxième longueur de the beauty en Jordanie.

Trop belle cette voie! Sophia en termine avec la longue 2ème longueur.

Relais au soleil dans the beauty à Rum.

Au relais de la 3ème longueur en 6b ou 5, on retrouve le soleil.

La fin de la fissure en off width.

Yannick dans la fin de L4 en 5c et des difficultés.

Autoportrait du Jebel um Ejil.

Selfie au sommet du Jebel Um Ejil.

Trop belle vue du sommet du Jebel um Ejil.

La vue vers le SE du Jebel Um Ejil.

0

Ajouter un commentaire