Voie Giraud aux Bans

Voie Giraud aux Bans.

7 septembre 2016

La voie Giraud aux Bans est une grande course classique du massif des Ecrins. La face sud est des Bans haute de 450 mètres est assez imposante. Plusieurs itinéraires parcourent cette belle face reculée du massif. La directe Giraud est sans doute la plus belle de ce versant. C’est donc avec Yannick de passage dans le coin que nous allons parcourir aujourd’hui cette voie historique de l’Oisans.

Une approche longue et sauvage!

Avec Yannick, nous partons à 3h du matin pour une belle et longue balade sur un sommet mythique du massif des Ecrins. Les Bans est un sommet assez central de l’Oisans. Avec ses 3669 mètres d’altitude, c’est un des hauts sommets emblématique des Alpes du sud.

Nous commençons par remonter de nuit le long vallon d’Entre les Aygues. Au bout d’une heure après avoir longé le torrent des Bans, nous passons aux abords du refuge des Bans. Puis une sente remonte jusqu’au pied d’un éperon à gauche du ravin de Coste Counier. Nous remontons alors par un cheminement louvoyant au plus facile jusqu’au glacier des Bans.

Nous mettons les crampons pour le remonter. Et oui, en fin de saison, le glacier est assez sec et en glace. On se fourvoie un peu au bas du glacier en passant en rive gauche comme le disait le topo! Il faut en fait passer rive droite, bien plus facile et moins raide. On perd un peu de temps pour gravir quelques passages raides et zigzaguer entre de belles et grosses crevasses! Nous arrivons finalement sur le haut du glacier, le jour se lève et nous apercevons cette belle face droit devant nous. Nous rejoignons alors rapidement le départ de la voie facilement repérable.

Approche sur le glacier des Bans en face sud.

Approche sur le glacier des Bans

La face sud est des Bans au lever du jour

La face sud est des Bans au lever du jour. La Giraud passe à gauche du grand dièdre central.

Lever du jour sur le glacier des Bans et le Viso au loin.

Lueurs matinales…trop beau!

Escalade de la voie Giraud aux Bans

Le tracé de la voie se voit facilement car elle suit plus ou moins le grand dièdre central qui raye la face sud est des Bans.

La rimaye passe encore facilement et c’est Yannick qui attaque la première longueur en V. Relais sur une bonne terrasse. J’enchaine en grosse sur la 2ème longueur qui suit le dièdre sur 40 mètres. L’escalade y est de toute beauté, le rocher bon et bien prisu. On peut se protéger facilement et le 2ème relais est encore top confort. Nous continuons en faisons un gros crochet par la gauche en suivant des vires et gradins faciles (II et III).

On enchaine sur 5 longueurs assez raides et verticales (V et V+) où l’itinéraire n’est pas si facile à trouver et les protections sont parfois loin! C’est bien d’avoir un peu de marge. Puis un peu de corde tendue dans du plus facile nous mène à un dernier ressaut raide en V+. On termine par du plus facile, encore 100 mètres en corde tendue nous emmène sur l’arête sommitale. La vue sur l’autre versant et tout les Ecrins est carrément grandiose. Il fait grand beau et il n’y a pas un nuage à l’horizon.

Nous rejoignons alors le sommet sud des Bans tout proche, 5h30 après avoir commencé à grimper. Bonne petite pause contemplative!

Pemière longueur de la voie Giraud aux Bans.

Yannick attaque la 1ère longueur

La deuxième longueur de la Giraud aux Bans.

La 2ème longueur, super belle et bien prisue.

Soleil dans la voie Giraud aux bans.

Itinéraire pas toujours évident. Chapeau les ouvreurs de l’époque!

Escalade en face sud est des Bans.

C’est quand même raide cette face!

Arête sommitale du sommet sud des Bans.

Sur l’arête sommitale. On arrive au sommet sud des Bans.

Descente par le « névé ovale »

Puis nous partons sur la longue descente jusqu’à la vallée. Nous suivons d’abord l’arête sud, puis descendons jusqu’au névé ovale. De là 2 rappels de 45 mètres nous ramène sur le glacier des Bans. Nous descendons alors par le même itinéraire que ce matin.

Une bien belle journée sur un beau sommet.

0

Ajouter un commentaire