Arête ouest de la Pointe Puiseux au Pelvoux

Escalade de l'arête ouest de la pointe Puiseux au Pelvoux.

9 septembre 2018

L’arête ouest de la Pointe Puiseux au Pelvoux dans le massif des Ecrins est une super belle course reculée et bien sauvage qui se déroule dans un cadre exceptionnel. C’est avec Olivier avec qui nous avons été aux Bans l’année dernière que nous repartons pour cette jolie bambée sur un sommet mythique de l’Oisans.

Je rejoins Olivier la veille au refuge du Pelvoux. C’est chouette de retrouver un bon compagnon de cordée pour aller faire une course qui sort de l’ordinaire de mes saisons de guidos d’été. Après une petite soirée sympathique, nous allons nous coucher pour une courte nuit.

Nous partons de nuit pour rejoindre le pied de l’arête et l’escalade au petit jour. Le rythme est tranquille jusqu’à la Bosse de Sialouze puis le glacier éponyme. Nous mettons 3h pour rejoindre le départ de la voie. Du col est du Pelvoux, la vue sur l’autre versant et les couloirs et faces qui plongent sous nous est vraiment class. Il fait frisquet à cette heure-ci là haut, alors nous nous préparons rapidement pour filer tâter ce joli bout d’arête perché au dessus du Glacier Noir.

L'arête ouest de la pointe puisuex au Pelvoux vu du Glacier de Sialouze.

L’arête ouest de la pointe Puiseux vu du glacier de Sialouze.

Quelques mètres d’escalade facile et un peu de marche, nous mènent au pied de l’arête et du premier ressaut. Celui-ci se gravit en 3 longueurs (5c, 5 et 5c). L’escalade se déroule sur du bon rocher et surtout dans un cadre dément avec une vue plongeante sur le glacier Noir et ses faces raides.De là, le soleil pointe son nez dans la face qui est orientée sud.

Grimpe dans la première longueur de l'arete ouest de la pointe puiseux.

Oliv à la fin de la première longueur en 5c.

Julien LOSTE dans l'arete ouest de la pointe puiseux au Pelvoux.

Le »guidos », content dans le départ de L2: 5. Cà part ensuite dans le dièdre à droite.

S’ensuit une traversée de pierrier (à cette époque) pour rejoindre le deuxième bastion. Encore 4 longueurs en IV et V, nous mènent sur l’arête sommitale. Le rocher est encore bon et les longueurs sont belles au début. Sur la fin, la roche est un peu plus délitée, mais ça reste correct.

Olivier est un grimpeur avec pas mal d’expérience en montagne et nous allons grimper assez rapidement cette arête ouest. La météo est plutôt très correcte aujourd’hui et la vue est donc forcément sympathique.

Escalade dans le deuxième ressaut de l'arête ouest de la pointe Puiseux.

Une jolie longueur en V, toujours content.

Grimpe dans l'arête ouest du Pelvoux.

Dans le deuxième ressaut, la vue est toujours sympa!

Arête ouest de la pointe Puiseux et Pic sans nom et Ailefroides.

On rejoint bientôt l’arête sommitale, c’est beau.

Fin de l'arête ouest de la pointe puiseux au Pelvoux.

Pas loin du sommet

Après une pause pause contemplation, « profitation » et  restauratrice, nous entamons la longue descente par les Rochers Rouges puis le refuge du Pelvoux et Ailefroide.

Approche des Rochers Rouges sur le glacier du Pelvoux.

Nous allons rejoindre le haut des « Rochers Rouges » après un court passage sur le glacier du Pelvoux.

VuAu pied des Rochers Rouges au Pelvoux.

Oliv et le bas des « Rochers Rouges »

Ce fut encore une belle et longue journée. Merci Oliv de me faire confiance et à bientôt.

0

Ajouter un commentaire