Mini stage alpinisme à Chamonix

Mini stage d'alpinisme dans le massif du Mont Blanc à Chamonix.

27 et 28 mai 2017

Un stage alpinisme de 2 jours dans le massif du Mont Blanc avec une belle équipe! La météo est au grand beau (et chaud) dans la vallée de Chamonix et les Alpes du nord. Avec Yann, un copain guide, nous partons avec 4 clients profiter des belles conditions en haute montagne de ce début de saison estivale.

Traversée des Aiguilles d’Entrèves

Aujourd’hui, nous partons pour la très belle traversée des Aiguilles d’Entrèves. Nous avons démarré notre séjour la veille au Chalet Alpin du Tour où nous sommes encore super bien accueillis par Véro et Pierrick. Puis, nous traversons en Italie pour prendre le téléphérique « futuriste » Skyway Monte Bianco jusqu’à la pointe Helbronner. La vue bien dégagé sur le versant italien du Mont Blanc, l’arête de Peuterey est carrément grandiose. De l’autre côté, , on aperçoit tout le massif du Mt Blanc avec, la dent du géant, les Grandes Jorasses,le Dolent, les Droites, l’Aiguille Verte, les Drus, les Aiguilles de Chamonix…Bref, un beau ptit coin pour faire de l’alpinisme.

Nous accédons au col d’Entrèves après 1h30 de marche contemplative sur le glacier du Géant. De là, nous attaquons la fameuse traversée des Aiguilles d’Entrèves, en condition mixte ce jour là. On a de la chance, on est les seuls! Assez incroyable dans ce massif où les courses classiques sont surfréquentées! Après un début facile, l’arête devient plus effilée et plus grimpante. Philippe et Élise, mes 2 compagnons de cordée s’en sortent avec brio! La fin redevient plus facile, mais tout aussi belle. Nous revenons alors en milieu d’après-midi au refuge de Torino. Yann fait une petite révision ou apprentissage des techniques de progression glaciaire et de secours d’une chute en crevasse. Une base indispensable si l’on veut devenir autonome.

Mer de nuage sur la vallée Blanche.

La Dent du Géant, les arêtes de Rochefort et les Grandes Jorasses derrière les aiguilles Marbrées.

La traversée des belles aiguilles d'Entrèves.

La très esthétique traversée des aiguilles d’Entrèves.

Fin de la traversée des aiguilles d'Entrèves.

A la fin de la traversée.

Face Nord de la Tour Ronde

Après, une courte nuit, nous nous levons à 2h et partons à 3h30 pour grimper la face Nord de la Tour Ronde. Et oui, il y a de nombreuses cordées ayant le même objectif, alors, nous partons avant la plupart d’entre elles. Ça n’empêchera pas aux cordées rapides de nous rattraper avant le rétrécissement! Nous nous retrouvons dans le goulet en glace à 5 cordées! Ça le fait quand même assez bien. Puis, une longue pente de neige nous conduit sous le sommet rocheux de la Tour Ronde. Nous l’atteignons après un crochet à gauche pour contourner un ressaut vertical. Et voilà, tous content d’être là haut avec une vue démentielle aujourd’hui.
Nous descendons alors par la voie normale, une arête assez facile et rejoignons le refuge Torino dans des conditions « chaudes » (il fait très chaud).

Alpinisme à la face nord de la tour ronde.

Dans le verrou central tout en glace.

Ambiance dans la face nord de la Tour Ronde.

Un peu plus haut dans la pente de neige finale.

Le sommet de la Tour Ronde.

Philippe et Elise au sommet de la Tour Ronde. C’est beau!

Au final, nous réalisons 2 belles journées d’alpinisme au lieu de 2 goulottes. Mais, les conditions en montagne actuelles ne permettaient pas de faire de la goulotte en sécurité. Bravo à Élise et Philippe. Mais aussi à Alain et Philippe  encordés avec Yann. Et encore merci à Yann et Olivier d’Ice Fall pour ces 2 belles journées de travail.

0

Ajouter un commentaire