Initiation à l’alpinisme à la Roche Faurio

Alpinisme en automne à la Roche faurio.

7 et 8 octobre 2017

Ascension de la Roche Faurio en automne avec un jeune couple. Thaïs et Victor sont venus spécialement de la capitale pour 2 journées exceptionnelles en montagne!! Après avoir changé de plan à plusieurs reprises, nous partons finalement pour une des plus belles courses d’alpinisme facile des Ecrins: la Roche Faurio.

Victor a déjà une petite expérience de l’alpinisme et a déjà fait quelques courses dans le massif. Thaïs, elle découvre le milieu de la haute montagne, le monde fascinant des glaciers et de ses tourments, les nuits en refuge et l’alpinisme avec du beau et du plus mauvais temps!

Nous partons donc le premier jour voir quelques fondamentaux d’évolution glaciaire et voir les bases du cramponnage. Après quelques rocambolesques passages de crevasses, nous arrivons à notre abri du soir et de la nuit: le refuge des Ecrins. Celui-ci est fermé et nous avons donc du porter plus de poids qu’à l’accoutumé. Et oui, il faut bien manger, faire chauffer nos victuailles et bien sûr faire de l’eau en faisant fondre de la neige.

Ecole de glace en octobre dur le glacier Blanc.

On commence par une école de glace sur le glacier Blanc.

Après une courte nuit tout de même réparatrice, nous partons pour l’ascension de la Roche Faurio.

La météo est plus mauvaise que prévue et il y a beaucoup de vent ce matin. Nous nous faisons un peu secouer sur le plat du glacier bien tourmenté en cette année sèche. Puis dans les pentes plus raides qui montent sous le sommet, le vent se calme, mais il y a de nombreux nuages présents. Nous arrivons au sommet et mes 2 compagnons de cordée ont très bien géré cette course. La vue n’est pas là aujourd’hui, mais l’ambiance est cependant bien sympa. A la redescente, le ciel se dégagera et nous pourrons tout de même profiter de la vue sur les hauts sommets du massif des Ecrins.

Encore bravo à vous 2 et notamment à Thaïs qui a su surpasser ses peurs avec brio… bonne suite dans la vie…

L'antécime de la roche faurio.

Sommet sous les nuages.

Retour sur le plat du Glacier. Contents!!

1

Commentaires

  1. GIRAUD-TELME PASCAL Mireille  octobre 18, 2017

    joli recit ! et felicitations a vous pour votre reussitr : venir de la capitale pour faire Roche Faurio : chapeau !

    répondre

Ajouter un commentaire